Education à Saint Martin des Noyers : Différence entre versions

De Witno
Aller à : navigation, rechercher
(Recherches et écriture)
(Ecoles Privées de Saint Martin des Noyers)
(Une révision intermédiaire par le même utilisateur non affichée)
Ligne 1 : Ligne 1 :
 +
Comme de nombreuses communes en Vendée, Saint Martin des Noyers comprend longtemps plusieurs écoles :
 +
 +
- 3 Ecoles Publiques, 1 de garçons et 1 de filles avant qu’elles ne deviennent mixtes sur le site de l’école de filles, le site de l’école de garçons étant aménagé pour l’implantation du restaurant scolaire commun à toutes les écoles ; une école mixte au lieudit Les Touches.
 +
 +
- 2 Ecoles Privées, 1 de garçons et 1 de filles regroupées sur le site de l’école de garçons avec la mixité dans l’enseignement, l’école de filles étant rachetée par la commune pour y implanter une garderie ainsi que la bibliothèque municipale.
 +
 +
 +
 
==Ecoles Publiques de Saint Martin des Noyers==
 
==Ecoles Publiques de Saint Martin des Noyers==
  
Ligne 12 : Ligne 20 :
  
 
==Ecoles Privées de Saint Martin des Noyers==
 
==Ecoles Privées de Saint Martin des Noyers==
 +
 +
La plus ancienne, l'école de filles, est située Impasse des Jardins. L'école des garçons est implantée Rue du Docteur Gauducheau.
 +
 +
Quelques dates :
 +
 +
1836 : Création par le Père Pierre Monnereau d’une école communale pour les filles, tenue par les Sœurs du Sacré Cœur de Jésus et Marie de Mormaison.
 +
 +
1912 : Ouverture d’une école chrétienne de garçons.
 +
 +
1930-1935 : Construction d’un théâtre paroissial. Création d’une association sportive «Les Eclaireurs». Première kermesse filmée.
 +
 +
1953 construction d’une nouvelle école de garçons.
 +
 +
1963 : Construction d’une nouvelle école des filles ; bénédiction de 4 nouvelles classes (ancienne école des Tilleuls… Salle Carteau actuelle). Il y a donc l’école des Platanes pour les garçons et l’école des Tilleuls pour les filles.
 +
 +
1966 : La gestion des écoles est confiée aux associations de parents d'élèves.
 +
 +
1976 : Création de la cantine scolaire.
 +
 +
1985 : Fusion des deux écoles catholiques qui deviennent l’école privée Pierre Monnereau.
 +
 +
2002 : Inauguration de l’école maternelle qui rejoint l’ancienne école des Platanes. La bénédiction des locaux est donnée par Mgr Thomas, ancien élève de l’école. Création par un sculpteur de Chantonnay de la première statue de Pierre Monnereau, offerte par la Communauté des Sœurs de Mormaison.
 +
  
 
===Ecole Privée de Garçons de Saint Martin des Noyers===
 
===Ecole Privée de Garçons de Saint Martin des Noyers===
 +
 +
1912 ! Une école libre pour les garçons va ouvrir !
 +
Cette année-là, 1er octobre, Monsieur Anatole Tricoire, premier directeur, accueille 26 élèves. Monsieur Tricoire est né le 10 septembre 1885, à Chavagnes en Paillers. Après de brillantes études, il entre dans l’enseignement en 1910. Il arrive à St Martin en 1912, le 27 août, pour préparer la première rentrée, dans la nouvelle école. Monsieur Tricoire se plaît à St Martin, puisque le 1er août 1914, il épouse une Martinoyenne, Mademoiselle Marie Gilbert.
 +
Les nouveaux époux s’installent dans la maison Gilbert, rue de la Moinerie. Hélas, août 1914, c’est la veille de la déclaration de la 1ère guerre mondiale. Mr Tricoire est appelé sous les drapeaux. Pendant près de 5 ans, il sera loin de sa chère école et de ses élèves qui lui adressent des souhaits pour garder courage et revenir vite. A la rentrée 1919, il reprend la responsabilité de la direction. Cependant, ces années de guerre l’ont blessé, affaibli et sa santé se détériore et il décède à la fin mars 1924.
 +
Pendant cette période de guerre, Mr Tricoire a été remplacé par Mr Clovis Gautreau, né à St Martin, mais seulement pour 1 mois (octobre 1914). Il est décédé au front le 25 septembre 1915. Ensuite, Melle Emilie Le Clouërec a assuré la direction de novembre 1914 à juillet 1919.
 +
Parmi les enseignants de l’école privée, certains sont nés ou ont eu des attaches à St Martin des Noyers : Mr Maximin Jousseaume (avril 1924), Mr Jo-seph Chevalier (20 octobre 1933-18 avril 1935), Mr Célestin Hamon (22 janvier 1941 – 18 mars 1941)
 +
A la suite du décès de Mr Tricoire, Mr l’Abbé Poupin (vicaire-instituteur) qui était adjoint à l’école, assure la direction du 8 avril 1924 au 15 juillet 1936. Les successeurs sont Mr André Bourgeas, du 8 septembre 1936 à son décès en date du 23 mars 1939 ; puis le fils Mr Louis Bourgeas depuis avril 1939 et décédé le 30 mai 1941. Vient alors Raymond Gourmaud qui est nommé directeur le 19 mars 1941, tâche qu’il assumera jusqu’à son décès survenu le 5 juin 1969. Il faut ajouter que son épouse Mme Marie Gourmaud, (adjointe de septembre 1941 jusqu’à sa retraite en 1982), a assuré la responsabilité de toute l’école des garçons, dans les années 44/45, son mari étant retenu en Allemagne, requis par le STO.
 +
1969 ! C’est l’Abbé Jean-Charles Thomas (originaire de St Martin) qui est directeur diocésain de l’enseignement privé. Il nomme Mr Jacques Greffard comme directeur à St Martin. Il y restera jusqu’à sa retraite en 1993. Mme Nathalie Hammad lui a succédé, puis Mr Johann Jeanneau. Mr David Bénéteau est le directeur actuel depuis 2005.
 +
Pour que le tableau soit complet, on doit savoir que les parents d’élèves s’investissent avec ardeur pour gérer et assurer l’entretien des locaux et l’amélioration du matériel. D’ailleurs, l’intérêt des parents pour l’école existe dès le début 1912. Ils ont été sollicités encore plus depuis les années 1950.
  
  
 
===Ecole Privée de Filles de Saint Martin des Noyers===
 
===Ecole Privée de Filles de Saint Martin des Noyers===
  
===Ecole Privée Mixte de Saint Martin des Noyers===
+
L’école libre des filles fonctionnait depuis 1836 sur l’aire où se trouve la salle Carteau. Il y avait un local vide et c’est là que Mr Tricoire a enseigné. Dans les années 1950, le nombre d’élèves garçons et filles augmente. On décide de construire les 3 classes primaires actuelles. En 1954, les garçons envahis-sent ces 3 classes (en moyenne 30 à 40 par local) et les filles utilisent tous les bâtiments, y compris la salle Carteau.
 +
1960, c’est l’époque des contrats avec l’Etat, mais les locaux doivent être en bon état. Pour que l’école des filles puisse continuer, il faut construire : c’est le local qui sert aujourd’hui au centre périscolaire.
 +
Au cours des années, la démographie est fluctuante. Pour avoir des classes plus homogènes, les enseignants décident la coéducation garçons-filles et en 1985 la coéducation étant totale, les écoles privées deviennent école privée mixte.
 +
 
 +
 
 +
===Ecole Privée Pierre Monnereau de Saint Martin des Noyers===
 +
 
 +
Cette «nouvelle» école mixte a continué à se développer et à évoluer avec son temps. Tous les ans, des travaux pour entretenir les locaux et les espaces de jeux étaient réalisés. Ceci avec l’aide de parents bénévoles. En 1997, la cour des Platanes a été réaménagée : bitume, préau, bac à sable, …. Elle fut inaugurée lors de la fête du 1600ème anniversaire de la mort de St Martin.
 +
Petit-à-petit, le projet de réunir l’école en un seul et même lieu mûrit. Un agrandissement est nécessaire derrière le bâtiment existant. Beaucoup d’énergie, de projets, de réunions font qu’un nouveau bâtiment et une nouvelle cour voient le jour en 2002.  Cette nouvelle construction est dédiée aux maternelles.
 +
En parallèle de ce projet, devant des règles sanitaires de plus en plus strictes, la cantine scolaire fusionne avec celle de l’école publique pour devenir un restaurant scolaire (tout d’abord associatif puis maintenant municipal).
 +
La croissance démographique de St Martin se répercute sur le nombre d’inscriptions à l’école. En septembre 2008, l’école ouvre une 6ème classe offrant de meilleures conditions de travail autant pour les enfants que pour les enseignants. A ce jour, l’école compte 146 enfants et 6 enseignants et 3 aides-maternelles.
 +
C’est vrai, l’école d’autrefois et celle de 2012 sont différentes. Les enseignements ont évolué, le rythme de travail a changé. L’école d’aujourd’hui a su s’adapter au monde actuel. Cependant l’école a à cœur de conserver certaines valeurs importantes à ses yeux tels que le respect de soi et des autres, la politesse, l’entraide. Elles sont et seront toujours au centre de nos préoccupations. (Historique réalisé en mai 2012)
  
 
= Recherches et écriture =
 
= Recherches et écriture =

Version du 15 février 2020 à 14:00

Comme de nombreuses communes en Vendée, Saint Martin des Noyers comprend longtemps plusieurs écoles :

- 3 Ecoles Publiques, 1 de garçons et 1 de filles avant qu’elles ne deviennent mixtes sur le site de l’école de filles, le site de l’école de garçons étant aménagé pour l’implantation du restaurant scolaire commun à toutes les écoles ; une école mixte au lieudit Les Touches.

- 2 Ecoles Privées, 1 de garçons et 1 de filles regroupées sur le site de l’école de garçons avec la mixité dans l’enseignement, l’école de filles étant rachetée par la commune pour y implanter une garderie ainsi que la bibliothèque municipale.


Ecoles Publiques de Saint Martin des Noyers

Ecole Publique de Garçon de Saint Martin des Noyerss

Ecole Publique de Filles de Saint Martin des Noyers

Ecole Publique Mixte de Saint Martin des Noyers

Ecoles Privées de Saint Martin des Noyers

La plus ancienne, l'école de filles, est située Impasse des Jardins. L'école des garçons est implantée Rue du Docteur Gauducheau.

Quelques dates :

1836 : Création par le Père Pierre Monnereau d’une école communale pour les filles, tenue par les Sœurs du Sacré Cœur de Jésus et Marie de Mormaison.

1912 : Ouverture d’une école chrétienne de garçons.

1930-1935 : Construction d’un théâtre paroissial. Création d’une association sportive «Les Eclaireurs». Première kermesse filmée.

1953 construction d’une nouvelle école de garçons.

1963 : Construction d’une nouvelle école des filles ; bénédiction de 4 nouvelles classes (ancienne école des Tilleuls… Salle Carteau actuelle). Il y a donc l’école des Platanes pour les garçons et l’école des Tilleuls pour les filles.

1966 : La gestion des écoles est confiée aux associations de parents d'élèves.

1976 : Création de la cantine scolaire.

1985 : Fusion des deux écoles catholiques qui deviennent l’école privée Pierre Monnereau.

2002 : Inauguration de l’école maternelle qui rejoint l’ancienne école des Platanes. La bénédiction des locaux est donnée par Mgr Thomas, ancien élève de l’école. Création par un sculpteur de Chantonnay de la première statue de Pierre Monnereau, offerte par la Communauté des Sœurs de Mormaison.


Ecole Privée de Garçons de Saint Martin des Noyers

1912 ! Une école libre pour les garçons va ouvrir ! Cette année-là, 1er octobre, Monsieur Anatole Tricoire, premier directeur, accueille 26 élèves. Monsieur Tricoire est né le 10 septembre 1885, à Chavagnes en Paillers. Après de brillantes études, il entre dans l’enseignement en 1910. Il arrive à St Martin en 1912, le 27 août, pour préparer la première rentrée, dans la nouvelle école. Monsieur Tricoire se plaît à St Martin, puisque le 1er août 1914, il épouse une Martinoyenne, Mademoiselle Marie Gilbert. Les nouveaux époux s’installent dans la maison Gilbert, rue de la Moinerie. Hélas, août 1914, c’est la veille de la déclaration de la 1ère guerre mondiale. Mr Tricoire est appelé sous les drapeaux. Pendant près de 5 ans, il sera loin de sa chère école et de ses élèves qui lui adressent des souhaits pour garder courage et revenir vite. A la rentrée 1919, il reprend la responsabilité de la direction. Cependant, ces années de guerre l’ont blessé, affaibli et sa santé se détériore et il décède à la fin mars 1924. Pendant cette période de guerre, Mr Tricoire a été remplacé par Mr Clovis Gautreau, né à St Martin, mais seulement pour 1 mois (octobre 1914). Il est décédé au front le 25 septembre 1915. Ensuite, Melle Emilie Le Clouërec a assuré la direction de novembre 1914 à juillet 1919. Parmi les enseignants de l’école privée, certains sont nés ou ont eu des attaches à St Martin des Noyers : Mr Maximin Jousseaume (avril 1924), Mr Jo-seph Chevalier (20 octobre 1933-18 avril 1935), Mr Célestin Hamon (22 janvier 1941 – 18 mars 1941) A la suite du décès de Mr Tricoire, Mr l’Abbé Poupin (vicaire-instituteur) qui était adjoint à l’école, assure la direction du 8 avril 1924 au 15 juillet 1936. Les successeurs sont Mr André Bourgeas, du 8 septembre 1936 à son décès en date du 23 mars 1939 ; puis le fils Mr Louis Bourgeas depuis avril 1939 et décédé le 30 mai 1941. Vient alors Raymond Gourmaud qui est nommé directeur le 19 mars 1941, tâche qu’il assumera jusqu’à son décès survenu le 5 juin 1969. Il faut ajouter que son épouse Mme Marie Gourmaud, (adjointe de septembre 1941 jusqu’à sa retraite en 1982), a assuré la responsabilité de toute l’école des garçons, dans les années 44/45, son mari étant retenu en Allemagne, requis par le STO. 1969 ! C’est l’Abbé Jean-Charles Thomas (originaire de St Martin) qui est directeur diocésain de l’enseignement privé. Il nomme Mr Jacques Greffard comme directeur à St Martin. Il y restera jusqu’à sa retraite en 1993. Mme Nathalie Hammad lui a succédé, puis Mr Johann Jeanneau. Mr David Bénéteau est le directeur actuel depuis 2005. Pour que le tableau soit complet, on doit savoir que les parents d’élèves s’investissent avec ardeur pour gérer et assurer l’entretien des locaux et l’amélioration du matériel. D’ailleurs, l’intérêt des parents pour l’école existe dès le début 1912. Ils ont été sollicités encore plus depuis les années 1950.


Ecole Privée de Filles de Saint Martin des Noyers

L’école libre des filles fonctionnait depuis 1836 sur l’aire où se trouve la salle Carteau. Il y avait un local vide et c’est là que Mr Tricoire a enseigné. Dans les années 1950, le nombre d’élèves garçons et filles augmente. On décide de construire les 3 classes primaires actuelles. En 1954, les garçons envahis-sent ces 3 classes (en moyenne 30 à 40 par local) et les filles utilisent tous les bâtiments, y compris la salle Carteau. 1960, c’est l’époque des contrats avec l’Etat, mais les locaux doivent être en bon état. Pour que l’école des filles puisse continuer, il faut construire : c’est le local qui sert aujourd’hui au centre périscolaire. Au cours des années, la démographie est fluctuante. Pour avoir des classes plus homogènes, les enseignants décident la coéducation garçons-filles et en 1985 la coéducation étant totale, les écoles privées deviennent école privée mixte.


Ecole Privée Pierre Monnereau de Saint Martin des Noyers

Cette «nouvelle» école mixte a continué à se développer et à évoluer avec son temps. Tous les ans, des travaux pour entretenir les locaux et les espaces de jeux étaient réalisés. Ceci avec l’aide de parents bénévoles. En 1997, la cour des Platanes a été réaménagée : bitume, préau, bac à sable, …. Elle fut inaugurée lors de la fête du 1600ème anniversaire de la mort de St Martin. Petit-à-petit, le projet de réunir l’école en un seul et même lieu mûrit. Un agrandissement est nécessaire derrière le bâtiment existant. Beaucoup d’énergie, de projets, de réunions font qu’un nouveau bâtiment et une nouvelle cour voient le jour en 2002. Cette nouvelle construction est dédiée aux maternelles. En parallèle de ce projet, devant des règles sanitaires de plus en plus strictes, la cantine scolaire fusionne avec celle de l’école publique pour devenir un restaurant scolaire (tout d’abord associatif puis maintenant municipal). La croissance démographique de St Martin se répercute sur le nombre d’inscriptions à l’école. En septembre 2008, l’école ouvre une 6ème classe offrant de meilleures conditions de travail autant pour les enfants que pour les enseignants. A ce jour, l’école compte 146 enfants et 6 enseignants et 3 aides-maternelles. C’est vrai, l’école d’autrefois et celle de 2012 sont différentes. Les enseignements ont évolué, le rythme de travail a changé. L’école d’aujourd’hui a su s’adapter au monde actuel. Cependant l’école a à cœur de conserver certaines valeurs importantes à ses yeux tels que le respect de soi et des autres, la politesse, l’entraide. Elles sont et seront toujours au centre de nos préoccupations. (Historique réalisé en mai 2012)

Recherches et écriture

groupe "Mémoire et Patrimoine" de Saint-Martin-des-Noyers en cours de développement